Blog

Ce qui a changé dans la Réanimation Cardio-Pulmonaire

19 février 2017 par Alterdokeo

Bonjour à tous,

Dans ce nouvel article, nous vos proposons un regard sur les recommandations de l’American Heart Association datant de la fin de l’année 2015. Mieux vaut tard que jamais nous direz vous, mais il y a quelques points intéressant qui changent des précédentes recommandations datant de 2010.

Si l’on devait n’en retenir que 5, ce serait :

  1. Le rythme de compression doit être compris entre 100 et 120 par minute. Les anciennes recommandations ne donnaient pas vraiment de limite supérieure. Donc faites attention, entre 100 et 120 par minute maximum. Le rythme donné par Stayling Alive des Bee Bees est de 104 par minute. En cas d’arrêt cardiaque, pensez « Disco » !
  1. L’absence d’interruption des compressions. En effet, l’objectif est de masser en continu et de ne stopper sous aucun prétexte. Cette recommandation vaut pour le grand public comme pour les professionnels de la médecine aiguë. Une étude intéressante parue dans le JAMA (un journal médical très réputé) en février 2017 montre que les interventions hautement spécialisées comme l’intubation oro-trachéale au cours de l’arrêt cardiaque entraineraient une baisse des chances de survie par rapport aux prises en charge où le massage cardiaque, la défibrillation et le passage de l’Adrénaline ne sont pas retarder par des interventions spécialisées.
  1. La profondeur du massage cardiaque qui n’est désormais plus de 4 à 5 cm mais de 5 à 6 cm. Il a également été montré que des compressions plus profondes étaient dangereuses et délétères.
  1. L’aide des professionnels. Aux USA, cela s’appelle le T-CPR pour Telephon CardioPulmonary Resuscitation. En effet, il a été clairement démontré que lorsque le sauveteur était conseillé et encouragé par des professionnels de santé au téléphone, le massage cardiaque est de meilleur qualité et dure plus longtemps. Vive les encouragements donc !
  1. L’utilisation de dispositifs permettant de monitorer la qualité du massage cardiaque est de plus en plus fréquente. Ces moniteurs se rencontrent avec les défibrillateurs et, là encore, améliorent la qualité du massage cardiaque et ainsi les chances de survie.

Pour vous, nous résumons ces nouveautés dans cette iconographie :

RCP1Merci de votre lecture et à bientôt !

L’équipe AlterDokeo